Un poème d'Emilia – "Girls"

Dans le jardin de l'humanité, au milieu de la floraison sans fin,
Sont des filles de force et de courage, dissipant toute la morosité.
Rêveurs, penseurs et croyants, dans chaque lieu et pièce,
Leurs cœurs étaient aussi vastes et illimités qu'un vaste canal étoilé.

Ils dansent parmi les pâquerettes, leur rire doux et léger,
Ou chassez les galaxies lointaines dans la nuit calme et veloutée.
Le monde n'est qu'une toile pour leur regard radieux et avide,
Et chaque instant de veille, une chance de faire briller leur lumière.

Leurs voix s'élèvent dans l'unité, résonnent à travers la plaine,
Ils parlent d'amour, de justice, à travers le soleil ou la pluie.
Aucune montagne n'est trop haute, aucun effort n'est vain,
Car ils possèdent un pouvoir qui brisera la chaîne la plus solide.

Pour chaque fille qui rêve, regarde en l'air et regarde le ciel,
Ne laissez personne obscurcir votre lumière ou vous rendre timide.
Votre valeur n'est pas déterminée par une réponse au "pourquoi?",
Mais par l'amour que tu portes et les ailes qui te font voler.

Votre voyage est le vôtre, chère fille, ne le laissez pas s'égarer,
Chaque pas que vous faites, chaque choix que vous faites, illumine votre chemin unique.
Alors, danse parmi les marguerites, laisse ton rire résonner aujourd'hui,
Le monde attend votre magie, dans le beau ballet.

Rappelez-vous, chaque fille est née une star à part entière,
Et chaque aube est un témoignage de sa lumière durable.
Dans le jardin de l'humanité, tu es le plus lumineux,
Un phare pour l'avenir, brisant la nuit la plus sombre.